maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Terrassement pour reboucher les fondations

Le 15 et 16 septembre, sous deux jours de pluie, on attaque un terrassement intermédiaire. Des chemins se ferment à tout jamais, de nouveaux espaces sont créés, le terrain esquisse petit à petit sa configuration finale.

Le 4 février après une grosse semaine de terrassement (voir message du 4 février), un premier gros terrassement avait ouvert le terrain pour permettre aux fondations de s'élever en toute sérénité. huit mois plus tard on a attaqué le bouchage de ce qui n'avait pas été pris par les fondations. Cela fait du bien.

Oui il pleut. C'est pas drole, mais on fait avec. La route a été creusée pour passer divers câbles. Tous les abords de la maison qui avaient de grands fossés sont maintenant atteignables. Ces trous enfin rebouchés. Une page du chantier se tourne ainsi.

Mon petit capitaine surveille l'avancement des travaux, très intéressé par le tracto et son immense godet. Pas besoin de trop surveiller, l'équipe qui s'occupe du terrassement est vraiment très professionnelle.

L'accès à la maison (par derrière) a été effectué. Il a fallu remettre du remblai pour créer une pente acceptable.

Au premier plan le brise roche qui a pas mal servit. D'abord pour creuser une tranchée qui ammène les gaines depuis la route...

Une fois posées sur un lit de sable, ces gaines sont recouverte de terre végétale (pas de cailloux).

La grosse rouge c'est pour EDF, l'électricité. Une des vertes est pour les Télécoms, l'autre est en réserve. Une des petite rouge c'est notre alimentation électrique de chantier (qui vient du compteur), l'autre est en réserve.

Les réserve c'est par exemple pour un portail électrique, un interphone ou encore un truc qui n'existe pas mais qui serrait génial si on avait une gaine de dispo: on l'a ! Y a plus qu'à attendre le truc génial quoi.

On en profite donc pour remplir les fondations. Tout sera bientôt à - 40cm sous le niveau fini. Il faut attendre que la grue soit partie pour terminer le terrassement...

Le tracto pelle et sont brise roche se sont attaqué aussi à creuser un petit espace devant l'entrée de la petite maison (des photos d'ici une dizaine de jours), histoire de pouvoir manger dehors ce printemps en attendant la livraison de la grande maison.

bref ces deux jours ont totalement changé la physionomie du chantier et l'on rendu encore plus agréable.

On a aussi réduit la serre. Enlevé les deux arceaux qui posaient problème. Maintenant plus de fuite, et une fois l'intérieur rangé, il semble y avoir encore plus de place ! Au passage, les toilettes sèches sont toujours là, mais plus la douche, vu qu'il y a la caravanne.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet