maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Saison 7 : Déménagement, terrassement, toiture : ça bosse toujours

Plus d'un mois sans nouvelle. Il y a les projets liés au travail (celui qui fait gagner ma vie) qui reprennent, il y a la santé qui se remet en place, il y a aussi plein de petites choses qui bout à bout font avancer le chantier. Et il y a le retour du tracto-pelle... Allez zou, on jette un coup d’œil.
Au début du mois, un téléphone : "faut vider le dépôt dans les 6 jours". C'était un endroit où on avait beaucoup d'affaires issues de différents déménagements.
Je range les caves. Va falloir tout entasser ici.

Avec l'aide de JDL, de Nicolas Cage et de Jenifer Lopez, on attaque le déménagement. Très sport .



Une fois cela terminé, je décide de m'occuper des toits des caves. Ils étaient en toile et pas bien orientés. Je couvre celui de la petite cave avec des tôles. Et la grande cave je décide de changer l'orientation de la pente (parce qu' elle me gênera pour faire les cuves à eau).



Je fais deux trous dans le toit et le soulève avec la grue, j'y glisse une grande poutre et le tour est joué.



Reste plus qu'à couvrir de tôles:



Poser une gouttière. Je dois encore boucher l'espace créé à l'avant (on le voit deux photos au dessus). Je ferais cela en juin.

Je range aussi le cabanon. On ne pouvait vraiment pas circuler dedans. J'en profite pour lui faire un sol clean (palette et vieux panneaux de récup), parce que il y a parfois des flaques d'eaux sur le sol lorsqu'il pleut. l'eau s'infiltre de par en dessous et un peu des murs de voliges.



Puis le 16, apparait le tracto pelle.



Il va travailler sur tout le terrain pendant deux jours.



L'objectif c'est de faire une tranchée coté nord, afin de canaliser les écoulements de la pente;



Donc on a creusé sur la gauche d'où je prends la photo, jusqu'au camion. Je commencerais à reboucher cette tranchée fin aout. Cela va être long, va falloir faire un mur de pierre de 1,5m x 20m.

Ensuite on creuse une tranchée qui va depuis l'angle du cabanon vers le bas du terrain, pour acheminer cette eau.
On y installe un tuyau en dur, plus un drain au niveau de la future terrasse, plus un tuyau d'arrivée d'eau d'arrosage pour plus tard.



Il faut nettoyer le fond de la fouille à la main...


On creuse aussi un écoulement spécial pour la cour (future) de derrière la maison. Une fois rebouché, je poserais dessus les caniveaux du garage.



Du regard ci dessus, un tuyau part vers la gauche et va se jeter dans un drain dans le jardin, puis en bordure de route.

On rebouche le tout.



Pendant ce temps, qui-vous-savez s'occupe des lézardes sur l'enduit de terre intérieur (là où le bois a du un peu trop bouger).
L'avantage de l'enduit terre c'est que c'est propre, cela se passe facilement et c'est un enduit très sympa à travailler.


Il faut creuser les lézardes et mettre dessus un enduit d'accroche (celui qu'on avait posé là, n'était pas super).
Kivoussavez va vous mettre la recette de cet enduit d'accroche en commentaire.

Ensuite l'enduit terre à proprement dit:



Une fois presque sec, on passe l'éponge/taloche.

Le tracto parti, je rebouche la dernière tranchée avec l'aide précieuse des deux garçons:



Ensuite j'attaque la terrasse: c'est que boire un pastis dehors c'est bien de saison. J'ai commencé ce travail ce 23 mai.
Prochain billet, c'est la construction de la terrasse, donc.

Commentaires

1. Le jeudi 26 mai 2011, 18:43 par gaet

Bravo pour tout ce travail ! ! J'attendais avec impatience que tu reprennes à nous donner des nouvelles duchantier ! ! Ne fait il pas trop chaud ? Et ta santé ! !
A bientot Gaet

2. Le jeudi 26 mai 2011, 22:27 par Jon

Hello,
Content que tu retrouves le chemin du chantier.
Et encore plus content que tu reprennes la santé !

Est ce qu'on voit les traces de reprises d'enduit après séchage ?
Il parait que l'avantage des enduits terre c'est que si tu remouilles plus large que la reprise elle devient invisible... mais j'ai quand même encore des doutes.

Tu parles aussi du primaire pas terrible sur les enduits, c'est celui d'akterre ou un autre ?

++
Jon

3. Le jeudi 26 mai 2011, 23:06 par Nat

Photos très intéressantes, à plusieurs titres. Une me fascine tout particulièrement : celle des deux gars complètement indifférents au tracto-pelle devant la fenêtre. Jamais vu ça ! C'est sûrement un photomontage. Je ne vois que cette explication.
Bises à tous. Je prépare les glaçons pour le pastaga.

4. Le vendredi 27 mai 2011, 00:58 par Ta soeurette

Seule dans mon hotel Rennais, puis Parisien, je suis l'évolution de votre maison ... de votre vie ! C'est super, faut vraiment que je trouve le moyen d'aller vous voir ... ça me manque !!

Gros bisous à vous 4 et bravo aux garçons d'aider papa avec le tracto !

5. Le vendredi 27 mai 2011, 13:21 par Kivousavez

Salut à vous tous lecteurs attentifs,

Pour Nat : il n'y a aucun photomontage, mais un tracto pelle qui tourne pendant 48 heures, ça finit par lasser mêmes les plus motivés. Ah oui, aussi, amène carrément le pastaga, parce qu'on a la glace mais pas l'anis.

Pour Jon et l'enduit : du coté du primaire d'accroche on avait utilisé celui vendu par Akterre, très agréable à passer, efficace...et cher. Je le rappelle c'est seulement là où on a du bois qu'on se tartine un primaire. Comme on a mal calculé la quantité qu'il nous fallait et pas eu le temps d'en recommander, on a dilué ce qu'il nous restait, du coup on a perdu en accroche. Et puis quand le bidon a été franchement vide, j'ai fait une petite recette perso : du sable assez fin, mélangé à de la colle carrelage . OK, c'est moyen pour l'écolodebase, mais coté accroche c'est parfait. Pas aussi agréable d'utilisation que celui d'Akterre qui se passe au pinceau, là c'est à la truelle, comme un enduit, donc on va moins vite. Ensuite, la maison bouge, c'est imparable. Et primaire top qualité ou pas, ça craquelle, il faut donc reprendre le boulot, ce qui n'est pas trop gênant vu comme la terre est une technique simple et très agréable à patouiller. Le seul hic, c'est qu'une fois qu'on est dans ses meubles et que la maison est habitée, ça se complique, ça salit et tout le reste. Donc verdict, n'hésitez pas à investir sur le primaire du fabricant déjà nommé, et ne pas se prendre la tête si ça fissure. Utiliser, bien sûr, une taloche bien propre (genre celle qui a encore des traces du dernier enduit chaud et qu'on a mal lavé parce que on est très très pressé, il faut l'oublier) et les reprises ne se verront pas.
et puis, dernier point, venez voir sur site, si vous hésitez à vous décider. Voir le rendu, ça peut aider à la prise de décision.
Allez, j'ai assez causé, après mon homme, il dit que...
bises à tous !
K

6. Le vendredi 3 juin 2011, 15:22 par Maison Paille : le blog des blogs

Bonjour,

Félicitations pour votre travail et merci pour toutes vos explications.

Je vous invite à visiter « Maison Paille : le blog des blogs » qui vise à recenser les blogs de maisons en paille. Vous pourrez y rédiger vous-même la présentation de votre blog en quelques lignes et y ajouter une photo.

Si cette démarche vous semble intéressante, merci de mettre « Maison Paille : le blog des blogs » dans vos liens.

ECOrdialement.

http://maison.paille.over-blog.com

7. Le mercredi 19 juin 2013, 03:36 par nrj chat

Bravo pour votre travail, Photos très intéressantes

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet