maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Poêle de masse : du mur, du conduit, du feu !

Enduit, brique et évacuation des fumées...

Le PDM n'est pas tout à fait terminé. Déjà, nous avons de la brique à passer : nous fermons l'arrière du banc et du stock de bois avec de la BTC. Ensuite, nous réceptionnons les éléments pour le conduit (un kit en double peau), mais petite erreur dans la commande, il manque une pièce pour monter le bidule. On ira batifoler sur le toit un autre weekend, les pizzas attendront ! En attendant, on fait une 2e couche d'enduit sur la cloche du poêle et sur le banc (enduit sable, reste de coulis argile et foin pour fibrer).

0014.jpg

Pendant que les parents maçonnent, les enfants trinquent ! Alors on s'occupe à fabriquer des maisons/des bases/des balançoires/etc avec des gros cartons/ des échafaudages/des fermes/etc. Tout ce qui traine est bon à prendre !

9981.jpg

(on apprécie au passage la note 5* de ladite maison)

0017.jpg

Philippe commence à installer les éléments du conduit. Un boisseau à la base, scellé au ciment prompt et étanchéité au joint silicone. Le boisseau terre cuite est ouvert de part et d'autre : pour le raccordement au banc, et également pour la trappe de ramonage (pas visible sur cette photo)

compteur-0137.jpg

Les éléments font 1 m de haut et sont assemblés entre eux par des colliers. On a acheté le kit double peau on ze web sur le site www.conduit-de-cheminee.fr. Bon service client, montage facile.

compteur-0146.jpg

Puis, jeudi 26 mai, on appelle Fabien à la rescousse pour terminer le conduit avec le raccord en toiture et l'étanchéité. Comme il aime bien marcher sur les toits, ça le fait bien !

compteur-0793.jpg

Repérage du chevêtre qui avait été préparé par les charpentier l'été 2015, dé tuilage, découpage du pare pluie, sciage de la volige, réinstallation des litteaux, et puis on peut installer les éléments inox.

compteur-0798.jpg

Un solin (une plaque au plomb) assure l'étanchétité : on la distingue sur la photo ci dessous au pied du conduit, il recouvre les tuiles. Fabien ne fait pas sa gym mais s'assure que le conduit dépasse bien du faitage des 40 cm réglementaires. On a choisi un chapeau anti refouleur qui protège de la pluie, des oiseaux qui pourraient avoir envie de nicher au chaud et surtout du vent.

compteur-0805.jpg

Et c'est ensuite le moment tant attendu !  l'apéro ! Euh non, le premier feu ! Qui fut plutôt fort modeste... on doit se familiariser avec ce poële, avant de faire un feu d'enfer...

compteur-0819.jpg

Deux jours plus tard, on revoit la technique d'allumage par le dessus (appelée aussi topdown) qui a plein d'avantage (le feu démarre très bien et est moins polluant).  On est bluffé de voir comme ça prend vite et comme le feu est beau. Très bon tirage et des fumées qui sortent en base du conduit à 70-85°. Un petit feu de rodage et le lendemain, je prépare un pain, et on peut faire notre première boulange... franchement pas peu fiers !

20160529_171042.jpg

Certains nous envient notre mobilier top design. On les comprend !

Les moqueries cesseront quand ils auront testé le petit bout de banc chauffant, accolé au poêle : il va en faire baver plus d'un les froides soirées d'hiver...

Voilà, le PDM est terminé, mis à part l'enduit final qui sera réalisé plus tard. Pour retrouver les différentes étapes :

- Le sous bassement

- Le coeur

- La 2e enveloppe

- le site d'Oxalis qui organise des stages de construction de PDM (entre autres formations pour les autoconstructeurs)

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet