maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Plans d'ossature et de toiture (isolation paille) de la petite maison

A fond sur les plans la semaine dernière. Détailler au max pour appréhender les difficultés et trouver les bonnes solutions. Voici les plans définitifs de l'ossature et de la charpente de la petite maison, avec explications en images 3D.

(Mise à jour du 25 mars 2011 en italique)

On commence par le rez de chaussé:

On voit ici les nombreux traits verticaux qui représentent les solives. Elles supporteront le plancher de l'étage.

Voilà la représentation 3D:

Le tour de la maison est en structure GREB. Une poutre centrale en préparation (voir photo en fin de post) est supportée par trois poteaux. Sur la poutre centrale sont posées les solives. A l'intérieur, comme nous aurons un vide sous plafond, nous ferons supporter à cet endroit les solives sur une structure GREB que nous aménagerons en placard. Dans l'angle du haut, le vide c'est pour un escalier.

Le plan exact et réellement définitif est à cette adresse. Par rapport à la 3D ci dessus, on a rajouté des chevêtres sur les fenêtres est et ouest. On
a aussi changé la place de l'escalier et donc agrandi la salle de bain.

Voici le plan de l'étage:

En 3D cela donne ceci (pas dans le même sens que le plan, mais vous rectifierez...):

On voit ici  un assemblage de deux poteaux (arrivée escalier) puis un poteau central et un poteau que l'on ne voit pas (il est dans la façade). La panne faîtière reposera sur ces poteaux et sur la structure greb du pignon nord (en haut).

L'arrivée escalier a bougé de place. Du coup il n'y a plus cet assemblage de deux poteaux mais un seul poteau.

Voici donc une vue 3D des deux niveaux avant d'y poser la toiture:

On laisse provisoirement dépasser les solives. Elles nous serviront d'échafaudage. Ensuite on les taillera.

Et enfin le plan de la façade sud:

On va regarder plus en détail le faîtage:

Là cela se complique un peu... Cette vue n'est d'ailleurs pas la finale. Explication:

Ce sont des coffres d'isolation paille qui seront posés sur les pannes. Ces coffres ont une hauteur de 35cm. Cela signifie qu'il seront 35 cm au dessus des pannes. Pour pouvoir créer les forgets (dépassements de toiture) il va donc falloir poser une autre panne sur la panne d'origine et donc ainsi récupérer ces 35cm. (en fait on "enfonce" les coffres de 5cm sur les pannes d'origine). Sur la vue ci dessus les pannes d'origines sont claires. Les pannes qu'on a dû rajouter pour les forgets sont foncées (excepté celle de la panne faîtière).

Il y a deux possibilités: une fausse panne ou deux fausses pannes en fonction de la gestion de la hauteur des coffres.

On a pris la décision de ne pas mettre de panne sablière (celle qui sont sur les murs de la maison). La structure GREB peut supporter les coffres sans lui adjoindre le poids de panne. Donc pas de pannes sablières, juste la panne faîtière (à la pointe du toit) et sa fausse panne complémentaire pour les forgets.

On a posé des panes sablières, contrairement à ce qui dit au dessus. L'ensemble des panes (les vraies) seront planqués. Enfin on les distingue sur la photo ci dessous pendant la mise en place:

Les panes sablières sont couchées.

Cela donne ceci:

Les chevrons sont en fait des coffres. Ces coffres sont faits de panneaux d'OSB de 35cm de haut et de 15mm d'épaisseur. Comme nous assemblons les coffres au sol, les montons un à un, et nous les assemblons ensemble sur le toit, cela fait des "chevrons de 30mm. Dessous du fermacel, au milieu la paille et dessus pare pluie, volige, liteaux et tuile.

et une fois construit:

Voici ce que donne toute l'ossature et la charpente.

Une fois le tout couvert, avant l'enduit en distingue lègèrement les sablières. La faitiètre est bien là, son décalage ne gène pas (visuellement) car il s'inscrit dans le decrochage de la façade:

CES PLANS ONT DONC ETE REMIS A JOUR à cette adresse:

http://maisonpaille.studio109.com/index.php?post/PLANS-ENFIN-CLEAN-et-PRO-Petite-maison

Les poteaux sont aujourd'hui taillés, la poutre centrale aussi. Avec au passage un fraisage (moulure). Je n'avais pas envie de couper les angles de la poutre à l'ancienne avec une plane: c'est du gros boulot, pour un résultat qui ne me convenait pas (même si je trouve cela joli ailleurs).

Voilà où nous en sommes. Ces semaines, c'est le travail du bois... Si le cœur vous en dit, vous êtes bienvenu (voir message précédent).

Vous trouverez plein de liens précis concernant la mise en oeuvre de la petite maison à cette adresse

Commentaires

1. Le dimanche 25 octobre 2009, 07:59 par Gaetmont

Cela prend tournure ! ! On se croirait presque dedans ! !

2. Le mardi 27 octobre 2009, 07:12 par phch

Hier, lundi 27, la poutre centrale a été mise en place. Les photos, c'est pour bientôt !

3. Le dimanche 1 novembre 2009, 16:32 par pihair 83

Bonjour phch.
Il me semble qu'il serait judicieux de supprimer les coffres qui sont dessous de vos pannes, faitières et sablières, cela ne peut que vous amener des soucis de peinture supplémentaire, de pourrissement (qui va aller voir quand le bois commencerat à se comparer à une éponge??) , et d'entrer d'humidité.
Faites plutôt des poteaux à l'intérieur des murs et recouvert d'enduit
Normalement les pannes sablières se mettent à plat puisqu'elles reposent sur le mur.
Très bonne continuation.
Pierre de Signes

4. Le lundi 2 novembre 2009, 18:09 par jpg

Bonjour; le poids de la toiture des chevrons de la paille etc appliqué sur l'ossature va écarter celle ci vers l'extérieur. il faut au moins deux entraits au minimum un au tiers un autre au deux tiers c'est à dire tous les 4m environ qui traversant de part en part et fixés à chaque extrémités sur l'ossature interne et externe empêcheront celle ci de s'écarter. Les sablières n'ont pas d'intérêt sinon d'alourdir la structure. Il est vrai que la largeur du bâtiment n'est pas très importante mais quand même, les deux façades s"écarteront même si les solives font office de liaison.

JPG

5. Le mardi 3 novembre 2009, 12:51 par phch

Bonjour Pierre,

Il n'y a pas de coffre en dessous des pannes si ce n'est que la structure GREB. Et là, cela ne risquera rien...

Je pense que j'ai dû mal m'exprimer. Cela me désole. Je repondrais un article plus explicatif....

6. Le mardi 3 novembre 2009, 12:55 par phch

Bonjour JP,

Effectivement, tu as bien raison. On voit déjà aujourd'hui, alors que nous en sommes qu'au début du niveau 1, les forces qui s'appliquent depuis la grosse poutre centrale. Alors quand nous en seront à la toiture, va falloir assurer... Faire en sorte que les murs "sabliers" ne fassent pas le gros ventre et les pignons ne s'écartent pas. On y travaille.

7. Le samedi 14 novembre 2009, 22:05 par Pierre

Bonjour PhCh . Oui JP a raison, il faut poser des entraits (pièces en bois ou autres qui relie les arbalétriers entre eux (arbalétriers : poutres que tu vas réaliser pour supporter la couverture)). si tu poses des entraits tu n'as plus besoin de poutre de faîtage. Une autres solution, est de poser des poteaux sous la panne faîtière pour l'empêcher de descendre mais qui t'oblige à poser également des renforts au RDC (poteaux ou mur porteurs).
Ne te désole pas, ce n'est pas toujours évident d'exprimer par écrit ses idées.
Bon courage. Ce qui est fait n'est plus à faire !!!!!
Pierre

8. Le dimanche 15 novembre 2009, 10:03 par phch

Oui Pierre. En fait c'est ainsi que cela sera fait: mettre des poteaux sous la poutre faitière, vu que les coffres contenant la paille serviront d'"albaletriers" de toitures.

Pour finir, il faut faire en sorte que ce qui est fait, ne soit plus à refaire...

9. Le dimanche 4 avril 2010, 22:45 par lamaisondurable

J'ai beaucoup apprécié votre page. Bravo
Les poutres sont faites comment ?
poutre en I bois?
J'ai fait un plan de maison pareil, mais pas en GREB.
Pour info mon blog: www.lamaisondurable.com, Je ferai bien un article sur votre page si vous êtes d'accord

10. Le lundi 5 avril 2010, 09:57 par phch

@grégoire/la maison durable,

Le poutres (chevrons toitures) sont des bastaing de 35mm par 270mm. Elles font office de coffre.

D'ici un mois j'en serais au montage...

11. Le lundi 5 avril 2010, 23:05 par lamaisondurable

Les entraits sont inutiles si les poutres reposent sur une faitière et sont liaisonnées (les 2 pans). Sous réserve de la vérification de la flèche.
En revanche , je voie pas trop l'appuie sur la structure GREB

12. Le mercredi 12 mai 2010, 13:34 par xavierp31

Bonjour,
tes dimensions de chevrons-poutres toiture c'est pas plutôt 35mm*370mm?

Pour ma part, même principe, avec des 40*380, que m'a conseillé un charpentier, et effectivement il m'a dit de lier les pannes chevrons au faitage, et d'étrésilloner (2 sur l'entraxe de 5 m)

Si tu en es au montage, donnes-nous des nouvelles !

13. Le vendredi 17 mai 2013, 17:13 par greg33

J'anime été 2013 un chantier participatif avec toiture isolée en paille.
Plus d'info : http://www.lamaisondurable.com/2013...

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet