maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

POSE DE LA PAILLE, COULAGE DU MORTIER


Le Grand Moment des Grands Moments. L'espace n'est plus délimité par des montants de bois qui font le squelette de la bâtisse : ses murs se remplissent. Après un mois d'hors d'eau/ hors d'air, voici une synthèse sur la mise en œuvre de la paille.

La pose de la première botte c'est le 20 aout...

Et le dernier morceau de paille sera recouvert le 1er octobre.

La maison mesure 9.00x5.56m. Un périmètre de 29 m. Les ouvertures (façades sud importantes) nous enlèvent environ 6m.
Un tour de botte fait donc environ 23m. Sur deux niveaux. En moyenne deux jours pour faire un tour complet sur une rangée de la pose de la botte au débanchage des murs.

La paille m'a été fournie par un agriculteur. Il y a eu un quiproquo avec les bottes. Elles étaient trop large de 3cm. On a pu en avoir d'autre en dernière minute.

On pose une rangée que l'on tasse avec le "persuadeur" en voici deux à gauche sur la photo-ci-dessous

puis on maintient le tout avec des liteaux cloués entre les montants qui se font face (ci dessous on voit leur extrémités au bout des flèches)

Ensuite on rase la paille hirsute, on plante des clous sur les bords des montants avec l'indispensable cloueur (indispensable, j'insiste lourdement...).

puis on banche et on coule. On trouvera toute cette phase décrite à cette adresse

Nous avions testé le plexi. Pas évident. Nous avons préféré la mangeoire que j'ai mis au point dans les laboratoires du chantier et cela marche super. Il s'agit d'une planche (ici osb) sur on fixe d'un coté deux ou trois pattes métalliques qui glisseront à l'intérieur de la banche et en dessous deux trois jambettes en bois qui prendront support sur la banche. Cela tient tout seul prêt à remplir...

Ci dessus la mangeoire est couchée sur le sol: elle sèche ap^rès nettoyage.

En place, reste plus qu'à vider un seaux de mortier dedans et hop !
On fait descendre et tasse le mortier avec des tasseaux de bois que l'on glisse entre la banche et le paille.

Ci dessus j'essaye avec un carton de pousser le mortier. C'est pas bon, bien sur: le carton s'humidifie trop vite et fini tel un petit lu trempé dans un thé au lait (un sucre, svp, merci.).
Non, pour faire descendre le mortier rien de mieux qu'un petit tasseau de 2cm d'épaisseur max. Une fois bien tassé, bien rempli, on donne des coups de marteau sur la banche de bas en haut pour faire monter les bulles d'air.

Ensuite nettoyage des outils.

Et  rangement du chantier. De ce coté, un super plan, c'est le BIGBAG. On le trouve facilement autour des 6 euros. Très utile surtout pour ranger la paille qui vite envahi l'espace.

Coté mortier, plusieurs tests ont été effectué avant ce qui nous a donné un petit patchwork de couleurs sur la façade...

... qui se sont atténué avec le temps. (Deux semaines environ entre ces deux photos)

Le mélange final est composé dans l'ordre d'apparition dans la bétonnière, excepté pour l'eau :

De 8 seaux de sables, 2 seaux de sciure de coupe (fine), 3,5 seaux de chaux blanche, 1,5 seaux de ciment, 4 seaux de sciure de coupe (fine),  X seaux d'eau. Pour l'eau, voir les commentaires de Damien ci dessous.

Coté sciure fut vraiment de la sciure de coupe, pas de copeaux. Coté ciment, du gris. On a testé avec un multibat. C'est pas génial.

J'ai eu l'occasion de faire une petite saignée environ après un mois de séchage. Le mortier était très dur alors que je m'attendais à plus "poudreux", c'est bien. La paille proche du mortier encore très légèrement humide. Par curiosité j'irai refaire une petite saignée dans un mois...

Je repasserais d'ici là certainement compléter ce post.

________________________

Vous pouvez suivre cette mise en oeuvre dans la rubrique "AU JOUR LE JOUR" C'est la saison 5 semaine 4 à 10.

http://maisonpaille.studio109.com/index.php?category/AU-JOUR-LE-JOUR

Vous êtes dans la rubrique PAILLE. Vous pouvez aller jetter un coup d'oeil sur la vidéo de la récolte de la paille ici:

http://maisonpaille.studio109.com/index.php?post/La-F%C3%AAte-de-la-paille

Commentaires

1. Le mardi 2 novembre 2010, 20:03 par Jon

Super article !
Merci de partager ces petites astuces.

Le nouveau site j'aime bien aussi.
Même si c'est un peu plus dur de lire les textes, les photos ressortent bien.
Les 3 colonnes sont top.

Sinon comment ca va ?

++
Jon

2. Le mardi 2 novembre 2010, 23:07 par damien

et ben les voilà les commentaires de damien !!! lol
bon, concernant les mélanges de mortier GREB, c'est vrai que l'on a essayé pas mal de choses. les données ci dessus sont les défintives.
Au départ, il était conseillé de mettre 8 seaux de sciure et 6 seaux de sables mais nous avons très vite inversé les proportions de ces 2 agrégats afin d'avoir un mélange moins "frillable".
D'autre part, le volume d'eau a été fait a chaque bétonnière en fonction du mélange (sable + ou - moins humide) mais cela consomme beaucoup d'eau (environ 80l)

enfin j'ai augmenté le volume de liant de 1 seau : 1/2 chaux et 1/2 ciment par rapport au mélange préconisé
l'astuce c'est de faire le tout bien liquide afin de faciliter le coulage dans les banches.
n'hésitez pas pour les questions... on est là !!!

3. Le mercredi 3 novembre 2010, 14:28 par FX

Merci beaucoup pour l'astuce de la mangeoire.
Je me suis empressé d'essayer sur mon propre chantier, et c'est génial !
Je regrette de ne pas y avoir pensé avant !
Bravo pour l'efficacité du chantier, et j'aime beaucoup le rendu des enduits terre intérieur décrits dans un autre article.
Bon courage pour la suite.

FX

4. Le mercredi 3 novembre 2010, 18:00 par phch

Merci FX pour les encouragements. Je vois que de ton coté tu avances pas mal (http://paille.martinet85.over-blog....). Pour les enduits, je suis heureux de notre choix et j'encourage vraiment d'autres sur cette voie. Très peu cher comparé à un autre enduit ou à des plaques de fermacell. Et si sympa à poser.
A plus:
Philippe

5. Le jeudi 4 novembre 2010, 10:00 par Ta soeurette

J'avais loupé quelques épisodes car j'étais en vacances, loin d'internet, mais au retour quel plaisir de voir à quel point ça avance encore et encore ... les photos, les commentaires, les explications, les liens, tout ça donne de la vie à ce blog ... ça bouge et on se sent entrainer dans ce dynamisme ! Combien de temps prends tu à ainsi alimenter l'histoire de votre maison ... car c'est complet, détaillé et à aucun moment on ne sent du "vite fait" ... A quand l'épilogue "le bonheur est dans la paille", bonheur bien mérité !!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet