maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Nettoyage pas fini....

Un mois d'absence, très loin du terrain. Je reviens et me replonge pour quelques jours dans mon projet de construction.

Nettoyage au programme. Signer la vente aussi...

Ok, le permis de construire est là. C'était une des closes dans le compromis de vente: l'obtention du permis.

Il y en a encore d'autres: l'obtention du prêt et le nettoyage du terrain. L'obtention du prêt, si elle n'arrive pas à temps, pas grave. Nous nous en passerons. Le prêt servira à la construction de la maison. Le nettoyage du terrain: la propriétaire actuelle a déjà lancé l'opération. Un société est venue faire du déblaiement, il y a quelques semaines de cela. Depuis la pluie a fini ce nettoyage permettant de mieux voir ce qu'il reste.

Bon un mois très loin de Pélussin, et de ce projet ne m'a pas empéché d'y penser tous les jours. Donc dès que je suis rentré au pays, avant hier, j'ai tout de suite filé tâter le terrain comme on dirait.

Il ne faisait pas super beau, et assez froid. Pas loin de 4°. La propriétaire a construit un super grand parking. On devrait presque pouvoir en faire un héliport. Mon terrain commence au bout de ce parking. Juste à gauche de la twingo.

Là je suis au milieu du terrain et je regarde nord/nord est. La maison du gendarme, mon voisin. (Cela explique mon ombre prise volontairement sur la photo). A mes pieds, on voit bien une zone dans la couleur de la terre. Plus de petit cailloux qu'ailleurs et des tâches bleues.

 Nettoyé le terrain ne l'est donc pas encore 100%. Il reste encore vers le milieu une surface d'environ 150m2 (sur un terrain de 2000m2) qui n'est toujours pas au niveau de la terre végétale initiale. Elle n'est pourtant pas loin, 20cm tout au plus.

Ce qui me dérange ce n'est pas trop la brique ou la tuile, mais c'est ce bitume, cet enrobé. Comme si un morceau de route était tombé du ciel et avait explosé vers la partie basse du terrain.

Je suis allé voir la proprio et surtout celui qui avait fait ce "nettoyage" pour le compte de la propriétaire. Il y a bien deux camions à virer.

Cette entreprise a un système de retraitement de cet enrobé. En fait ils créent avec des granulats dont ils se reservent lors de la création ou réparation de route.

Il y a cinq ans le propriétaire avait rempblayé mon terrain. Maintenant il a déplacé ce rembai sur une autre partie lointaine de son terrain. Dans un ravin qu'il souhaite combler. Je sais donc que presque tout ce qui a été viré dans mon terrain n'a pas été traîté. Il y avait là de la terre, un peu de béton, des briques et certainement un morceau de cette route aussi... Certes, j'ai fait dépolué un terrain, mais si c'est pour virer tout cela au fond d'un trou, sans en avoir fait un minimum de tri, c'est dommage... Bon le rebouchage de ce dit trou était nécessaire pour une installation agricole, mais bon...

Donc encore à nettoyer chez moi.

No panik, le terrain n'est pas une décharge quand même. Il y en a la grosse majorité de la surface est parfaite avec un terre végétale ad hoc.

 

Des petites herbes d'automne qu'ont l'air bien croquantes...

Et d'autres végéteaux qui déjà sont sortis en moins de un mois.

 Je suis ici une quinzaine de jours: Objectif, signer la vente. Finir nettoyage du terrain. Lancer le terrassement. Réceptionner la grue....

Ou la la cela en fait des choses à faire !

 

 

 

Commentaires

1. Le lundi 10 août 2009, 08:43 par mouislouis

merci pour ce topic, mais faut que les mentalites change!

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet