maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

LE CHAUFFAGE CONFORT

Mmm, le froid s'installe doucement, vous ne trouvez pas ? Il est temps de penser sérieusement au chauffage... Et c'est pas simple ! Cela finira par des compromis.

Petit rappel:
Nous sommes le 25 septembre 2010.

Le bâtiment principal qui accueillera la chaufferie en sous sol est dans cet état:



Ce bâtiment sera opérationnel en 2012.
La chaufferie sera installée en sous sol vers le centre
On refait la couverture de la cave (on vire les bâches on pose de la tôle) d'ici cet hiver. On couvre la cuve à eau.
On peut éventuellement isoler un coin pour une chaudière et isoler un conduit d'eau chaude allant de cette chaudière à la petite maison.

La petite maison est aujourd'hui ainsi:



Elle sera hors d'eau/hors air autour du 6 octobre.

Elle possède à l'étage un espace pour y déposer un chauffe eau et une installation complémentaire (chauffage, VMC double flux). Elle n'a pas de cheminée.
Elle est isolé en paille, toiture et murs (méthode GREB).

Voici les calculs approchés des déperditions et du coef G (merci JDL)




On a besoin de 2,7kw pour se chauffer...

La grande maison avec un volume 3 fois supérieur aura des performances proportionnelles similaires .

Coté primaire on souhaite aller au maxi vers une énergie le plus "propre" possible, vers le maxi d'indépendance et  un coût d'exploitation minimum, le tout pour un investissement raisonnable. (rien d'original, on est comme tout le monde !)
Coté secondaire, le chauffage au sol (eau) est un choix arrêté. Basse température, confort sur toute la surface, etc...

Première question...

Une chaudière collective installée dans la chaufferie de la grande maison encore en construction
ou installons-nous deux systèmes indépendants, le premier tout de suite pour la petite maison et l'autre pour la grande plus tard ?

Actuellement c'est la deuxième solution qui vers laquelle nous nous dirigeons:

On donne à chaque bâtiment une indépendance énergétique permettant dans l'avenir de dissocier ces bâtiments si nécessaire (location...).
Il faut un plancher chauffant opérationnel dès son installation, on ne peut donc prévoir un chauffage provisoire genre "grille pain".
La distance (10 mètre environ) de la chaufferie grande /maison plancher chauffant petite maison est d'environ 10 mètres NON hors d'eau/hors d'air. C'est faisable mais difficile à faire du définitif (cheminée inexistante, tuyaux d'eau chaude à l'air libre à isoler très fortement (déperdition)).

Mise à jour du 2 octobre 2010
Ben non ! vaut mieux du collectif. Vaut bien mieux une chaudière pour deux batiments, la performance n'en sea pas amoindrie, le rendement bien meilleur.

On chasse donc vers le soleil, vu que c'est là que c'est chaud. Le solaire thermique.


Mise à jour du 2 octobre 2010
Le solaire thermique effectivement ineficace aujourd'hui (voire commentaires).
On se garde le solaire pour le chauffe eau en inter saison.

Deuxième question ...
Aujourd'hui le solaire ne fait pas tout et tout le temps. Il faut donc des moyens de stockage de l'energie. On en a pas pour l'instant.
On va donc vers une solution mixte. Quelque chose qui prenne le relai quand il fait inférieur à 0°C. Quoi ?

Donc on résume:
Plancher chauffant. Solaire thermique et relai.
Quel relai ? Un chaudière bois, granulé, une PAC ?

Un installateur nous a présenté un produit qui mixe cela. Du thermodynamique. Cela bosse avec des panneaux type ceux qui sont derrière les frigos, avec un gaz, un compresseur. cela semble très intéressant à première lecture. Sur le forum de l'APPER, on a pas mal éclairé ma lanterne, mais il y a encore de la compréhension de beaucoup de données à acquérir avant de prendre une décision.
Je vais aller faire un stage sur le chauffage solaire d'ici peu, pour avancer plus vite.

On fouille, on fouille...



Mise à jour du 2 octobre 2010
on fouille toujours

___________

Le débat sur le forum de l'APPER c'est ici:
http://forum.apper-solaire.org/viewtopic.php?t=5484





La semaine dernière nous en étions là dans la construction:

http://maisonpaille.studio109.com/index.php?post/saison-5-semaine-8%3A-LA-PAILLE-DISPARA%C3%8ET



Nous ne sommes pas encore hors d'air, mais cela viendra vite. Le chauffage doit suivre.

Commentaires

1. Le samedi 25 septembre 2010, 17:48 par franck-nat

Bonjour,

Quelques remarques
Tout d'abord, je voudrais dire que je suis tout à fait pour le solaire thermique. J'en ai 10 m² chez moi, eau chaude et appoint de chauffage.
Néanmoins, dans ta maison, vu l'isolation, tu ne vas chauffer que de Novembre à fin février, et que quand il n'y aura pas de soleil. Hors à cette période il y a peu de soleil, tout juste suffisant pour l'eau chaude. Et quand il y en a, ça doit suffir à chauffer la maison par la façade vitrée. Donc ça servira la nuit.
Tout ça pour dire qu'il faudrait beaucoup de surface pour arriver à chauffer de manière significative, 15 ou 20 m², un gros ballon tampon. Et que tout ceci coûte cher et sera sur-dimensionné en été.
Donc, je partirais sur un dimensionnement eau chaude sanitaire 2 panneaux soit 5 m², au besoin un peu renforcé, soit 3 ou 4, en pensant que l'appoint fournira 80% de l'énergie.
si les panneaux sont auto construits, et qu'on peut réduire en été, (auto vidangeable ou occultation partielle), dans ce cas, le chauffage solaire peut s'envisager.

Sinon, les déperd on l'air ok, c'est bien d'avoir compté un pont themrique de 0.7 pour sol / mur, car je me souviens qu'il y a bien un pont important

Franck

2. Le dimanche 26 septembre 2010, 01:20 par Nicole ta soeurette

Je suis toujours là, à l'écoute ... je suis le chantier ... je vais aussi essayer de me renseigner pour tes questions Bisous

3. Le dimanche 26 septembre 2010, 18:54 par gaet

je vois que cela avance, et je viens juste vous faire un coucou encourageant

Bises G.

4. Le lundi 27 septembre 2010, 15:03 par btrtorx

en haute-savoie, j'ai eu une installation solaire thermique dans une maison très bien isolée. Il m'a fallu un capteur de 20m² pour chauffer en Hiver et cela n'a pas été suffisant (même pas pour l'eau chaude). C'était très bien au printemps et en automne mais inefficace les trois mois d'hiver. J'avais résolu le problème avec un énorme poêle à bois et une chaudière centrale électrique qui assurait le minimum en cas d'absence. L'été le solaire évacue les calories dans une boucle de décharge : un gros circulateur tourne pour rien...

J'ai aujourd'hui un chauffage à granulés bois avec un silo textile 5 tonnes. C'est plus simple et à mon sens plus écolo, car on ne consomme que peu d'énergie annexe (style PAC). Il existe aussi des poêles à granules qui te permettraient de chauffer ta petite maison tout en bénéficiant des tarifs pour les granulés livrés vrac (environ 210 EUR/T)

5. Le samedi 2 octobre 2010, 19:30 par lydie

Bonjour bonjour, ici lydie!
Je viens jeter un coup d'oeil a l'avancement des travaux. Première fois sur ton site depuis que je suis passée donné un coup de main pour la pose de paille avec ma maman ! Et là je dit BRAVO !
Vous pensez chauffage maintenant, cela veux donc dire que vous allez enfin passé l'hiver dans la maison, super.
Je suis par ici et par la, aujourd'hui dans le beaujolais ou je viens de comptabiliser 16 jours de vendanges non stop et demain en midi pyrenees pour u autre 15 jours de vendanges.
Je t'embrasse, ainsi que ta petite famille, sans oublié la brute et le truand !
au plaisir de vous revoir un jour dans la maison.
Lydie

6. Le dimanche 3 octobre 2010, 23:11 par phch

@ Frank
Merci pour tes observations. En effet à y regarder plus près le solaire, n'est pas la bonne solution aujourd'hui, chez moi pour le chauffage. On laisse tomber. On regarde pour du solaire sanitaire + tard. (je postasse un bouquin, j'irai faire un stage au printemps.
Pour le poële pellet, on a pas de cheminée dans la petite maison. On a un plancher chauffant. On s'oriente vers une solution provisoire en attendant que la chaufferie soit opérationnelle dans la grande maison.
La rendre opérationnelle aujourd'hui est assez difficilement envisageable....
On a pas besoin de beaucoup. Il nous faut 2,7KW. C'est pas grand chose.
@gaet et Nicole,
Sympa de vous savoir "sur les ondes" .
@ Lydie
Merci pour le bravo. On y sera en automne.
Tu viens quand tu veux!

7. Le lundi 1 novembre 2010, 15:50 par Chauffage

Quel type de chauffage avez-vous choisi alors ?
Alain

8. Le lundi 1 novembre 2010, 18:44 par phch

Bonjour Alain,
Pour cet hiver, nous allons installer un chauffe-eau que nous allons brancher sur circulateur, régulateur vase d'expension et plancher chauffant. (c'est pas l'ordre exact). Cela devrait suffire. Ensuite quand la grande maison sera opérationnelle, on débranche le chauffe eau et l'on branchera les circuits chauffage sur la chaudière qui sera installé dans la grande maison. Coté chaudière le choix n'est pas arrêté. On a encore du temps (une bonne année).
Dès que la manip branchement du chauffe eau pour le chauffage est faite, je publie un post.

9. Le dimanche 26 juin 2011, 10:22 par phch

Bonjour,
Un hiver passé avec le chauffe eau branché sur le réseau. J'ai pas encore écris un message spécifique là dessus, mais on a passé une bonne fin d'hiver. Chauffe eau avec circulateur c'était le minimum, mais nickel. On a pas dépensé grand chose de février à avril, sachant que le printemps a été précoce cette année.
Le 25 juin je suis allé à une réunion sur le solaire thermique organisé par APPER (http://www.apper-solaire.org). Très intéressant.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet