maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Isolation des murs ext : la fin !

Vendredi 30 octobre, Fabien termine l'isolation.

 Les dernières finitions ont été un peu plus longues que prévu, mais c'est du beau boulot !

P1010386.jpg

Lundi, Fabien a dû faire un aller retour à Valence, la fibre de bois manquait. Une mauvaise évaluation de la part du vendeur de Matériaux naturels, trop de flex (2 palettes) et pas assez de rigide. Fabien charge donc son camion avec l'une des palette de flex en trop et remonte avec quelques plaques de fibre de bois dense Duoprotect. Heureusement que Valence n'est pas trop loin, car aucun fournisseur alentours n'était à même de nous dépanner pour quelques mètres carrés.... Finalement, quand on a construit en paille, le matériaux était plus facile à trouver !

Gros plan sur la fibre dense de chez Isonat pour ne pas les citer :

P1010389.jpg

Le pignon sud et ses boutons :

P1010385.jpg

Petit détail sur les coffres des volets roulants : ici, la fenêtre de la cuisine, avec une plaque d'OSB qui vient fermer l'avant (la partie extérieure) du coffre. 

P1010381.jpg

Par dessus, Fabien a vissé une fibre de bois dense de 20 mm, support d'enduit, de la marque steico. D'ou le changement de couleur... Ici en version terminée, sur la porte fenêtre sud de la cuisine. Pour faire l'étanchéité à l'air, Fabien n'a pas utilisé les rondelles (spécifiques pour isolation par l'extérieur) mais du mastic étanche à l'air. 

P1010382.jpg

On retrouvera Fabien à partir du 9 novembre, date de livraison des fenêtres. Ensuite le façadier prendra la place pour enduire les murs.

Commentaires

1. Le samedi 7 novembre 2015, 14:14 par Nicole

Ça prend de l'allure dis donc ! On attend de lire et voir la suite ... c'est vrai que trop génial ce temps pour avancer ! Bon courage ... on vous suit
Nicole et "grande" famille :o)) "Maminou" pour mes deux petits chéris

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet