maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Du fermacell, de l'électricité, de l'enduit !

La main d'oeuvre courageuse et volontaire est là : le chantier avance tous azimuts...

Guillaume et Philippe s'occupent du soubassement du garage : il faut remonter la structure d'une rangée de moellons (deux rangs sur la partie garage qui était plus basse) afin d'isoler l'ossature bois de l'eau.

On avait contacté Ali et Fabien, mais n'étant pas dispo cet été, on décide de se charger du montage de la structure avec le secours de nos travailleurs zélés.

DSCF1396.jpg

Guillaume et Sami sont au béton :

DSCF1392.jpg

Les murs montés sont ensuite enduits au sablon et talochés.

P1020591.jpg

P1020590.jpg

Puis une arase est coulée (ci-dessous : Guillaume, le coffrage, la truelle et l'arase)

P1020604.jpg

 

Pierre et Sami s'occupent de la pose des plaques de Fermacell (lourdes et poussièreuses à la coupe). On choisi d'en coller certaines, puis, vu la cochonnerie de colle, on laisse tomber le collage.

DSCF1372.jpg

Sami et Pierre, du commando Fermacell :

DSCF1382.jpg

DSCF1394.jpg

Pendant ce temps, je ponce et peins le plafond du rez de chaussée et les fermes de l'étage.

DSCF1412.jpg

Et le soir je parle aux poules nouvelles venues qui ont le blues.  

DSCF1402.jpg

Le fermacell est entièrement posé à l'étage, il faut attaquer le RDC, et ne pas trainer car les enduiseurs arrivent. Le big bag de terre, prête à être projetée, a été livré par Sainbiose (le fournisseur est Akterre). C'est la même formule que pour la petite maison, mais pas la même couleur, ici on a pris du caramel au lieu du rouge tomette de la maison paille.

Philippe, aidé de divers arpètes, tire les cables électriques qui courent dans les cloisons (entre OSB et Fermacell). On a choisi du cable blindé, pour limiter les champs électro magnétiques...mais on reparlera plus tard de l'électricité.

P1020593.jpg

JB et Mister C viennent projeter l'enduit terre. Sablon, compresseur, taloche et lisseuse. En deux jours, l'ensemble des murs est enduit. Rondement mené !

La terre est préparée à la bétonnière (on ajoute juste de l'eau), puis les sauts pour enduire l'étage sont montés à la poulie, par la trémie. Le système est un peu trop artisanal mais ça dépanne. Ci dessous un saut en élévation...

P1020595.jpg

Ne pas oublier avant la projection de bien protéger tous les éléments...

P1020596.jpg

P1020600.jpg

La terre prête à être passée au sablon (le sablon est une sorte de petit bac que l'on rempli de terre et qui, relié au compresseur, permet de projeter la terre sur le mur). On projette directemement sur le Fermacell (un primaire est préconisé, mais on savait que ça tiendrait sans), en 5 mm d'épaisseur environ.

Une jolie bouillasse comme on les aime :-)

P1020597.jpg

L'enduit au RDC, en vitesse supersonique...

P1020606.jpg

 

Billet suivant : Diverses choses néanmoins importantes....

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet