maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

De la peinture, de l'enduit, de l'électricité, etc

Les finitions, encore et toujours !

Philippe met les mains dans le compteur !

IMG_2345.jpg

Il termine les appareillages que Thomas avait commencés... Câble blindé, pas facile à installer.

IMG_2388.jpg

IMG_2387.jpg

A l'étage, la dernière pièce se pare de ses plus beaux atours (ou presque) : Ze dressing. Ponçage du parquet en pin brut, qui était un reste du parquet posé en sous face sur le solivage de l'étage, que l'on voit donc au rez-de-chaussée quand on regarde la plafond. Je passe deux couches d'huile, celle déjà utilisée pour l'escalier, un produit prêt à l'emploi acheté chez Oléobois.

IMG_2333.jpg

Peinture du plafond...

IMG_2346.jpg

Puis peinture du mur coté cage d'escalier (couleur turquoise : encore des restes de peintures mélangées !). Celui qui était enduit (et avait été un peu sali) a reçu un badigeon à la chaux.

IMG_2355.jpg

L'un des murs du dressing, sur le pignon, était resté brut, en OSB posé pour le contreventement par les charpentiers, là où les autres avaient reçu une finition Fermacell/enduit. Mais l'OSB ne nous plaisait pas trop, j'ai tenté de le peindre et c'était pire. Philippe a donc usiné des voliges en douglas, avec recouvrement : maintenant il maîtrise la dégauchisseuse !

IMG_2369.jpg

Le résultat final, ci-dessous. A peine la pièce livrée, une première armoire dénichée sur le bon coin y trouve sa place : ça sent l'emménagement !

IMG_2386.jpg

La salle de bain aussi est quasi terminée : le carrelage mural est posé (le même carrelage travertin 40x60 que j'ai posé en crédence à la cuisine ainsi qu'aux toilettes du rez-de-chaussées)  :

IMG_2351.jpg

De l'enduit à l'argile, pré-formulé de chez Akterre, en version monocouche couleur caramel. Sur la photo il est en train de sécher. Un peu grossier pour une finition lissée, mais très bien après talochage à la grosse éponge (j'utilise rarement la taloche mousse que je trouve trop pénible à passer, je préfère une grosse éponge de chantier, souvent vendue au rayon carrelage, que je peux bien rincer et qui va dans les coins et recoins).

IMG_2352.jpg

Ensuite de la peinture sur le dernier mur : un essai avec une peinture à tempéra (huile de lin/oeufs/pigments) mais comme j'avais négligé la sous couche, la peinture n'était pas réussie, dommage car c'était un splendide ton prune. J'ai donc refait avec un mélange "maison" : reste de peinture Dulux+ peinture à la craie+ pigment, pour trouver ce rouge brique soutenu et chaleureux.

Quant aux tomettes de la salle de bain : d'abord finition des joints (barbotine chaux/sable) puis nettoyage (vinaigre à 14°/eau) et enfin nourrissage (cocktail térébentine +huile de lin) pour les imperméabiliser.

DSCF2697.jpg

IMG_2385.jpg

Ne reste que l'installation de la vasque + mitigeur sur le meuble, et de la robinetterie dans la douche. Après ça, les baigneurs et les baigneuses sont les bienvenus !

Dernier bastion de l'étage avant finition complète : le couloir. La peinture du plafond avait été faite, les murs de la montée de l'escalier aussi, restaient les murs du couloir. Un jour que les garçons s'ennuyaient, ils sont venus faire de l'art rupestre sur le BA13, avec mon accord, mais loin de moi l'idée que le feutre allait être aussi résistant ! Trois couches de peinture et les pirates d'Emilio reviennent encore à la charge ! Fichtre. Je vais devoir me retourner vers de l'enduit (j'apprends de Zouz --ze killing platrière woman-- qu'une fine couche de platre aurait réglé le problème, avec ensuite une finition peinture).

IMG_2358.jpg

Je sors donc les restes d'argile (le coulis avec lequel nous avons maçonné les briques BTC du poêle de masse et dont il nous restait plusieurs sacs) et comme charge je mets de la poudre de marbre, car j'en ai plein les bras de tamiser le sable 0-2.

Pas de sous couche sur le BA13 qui a reçu le primaire peinture, cela va-t-il convenir? Je fais un test et remarque que l'accroche est bonne. Quelques jours plus tard, je passe un enduit fin sur la totalité de la surface. Quelle n'est pas ma surpise le lendemain ! la petite zone qui avait reçu l'enduit test a littéralement explosé. Je suppose que l'eau de l'enduit, au contact de la 1e couche d'enduit-test, a fait une réaction de rejet. Adhérence égale à zéro. J'ai dû reprendre, dommage, le rafistolage, même avec un enduit terre, se voit toujours. Néanmoins, les pirates d'Emilio ont disparu...à moins que leurs canons ne soient responsables de cette étrange explosion...?

IMG_2379.jpg

Maintenant que l'étage est terminé : on reprend le rez-de-chaussée. Le poêle a reçu une nouvelle peinture à l'argile après raffistolage des tonches qu'il avait reçues au cours des derniers mois de travaux. Le petit bout de mur mitoyen avec mon bureau est enduit. Ne reste que la verrière qui fermera du salon l'espace bureau.

IMG_2382.jpg

La sous face de l'escalier reçoit une peinture à tempéra (reste des peintures du couloir étage) :

IMG_2373.jpg

et les tomettes sont nettoyées puis nourries.

IMG_2384.jpg

Dans l'entrée : je fais de mon mieux pour le lissage des plaques de BA13, je peins, et je me ravie de penser que j'en ai enfin fini avec les plafonds. Faudra penser à fêter ça parce que y'en avait assez de tous ces plafonds à poncer, huiler et peindre !

IMG_2389.jpg

Au pied de l'escalier et dans le sas d'entrée : une sous-couche au maité sur l'OSB a été posée. Bientôt l'enduit de finition...

IMG_2374.jpg

Il y a 2 ans, j'avais acheté diverses portes anciennes sur le bon coin. Une pour mon bureau, cintrée en chêne, en parfait état, deux en chêne pour l'entrée recouvertes de vernis et qui passent à la ponceuse pour retrouver le bois d'origine. Pour les moulures je tente  le produit chimique, c'est bof bof, ça ne vaut pas l'huile de coude, comme d'hab!

IMG_2365.jpg

Enième rangement au rez-de-chaussée !! On élimine l'inutile, et pour faire place nette on déplace tous les matériaux utilisés pendant le chantier (isolants divers et variés, sacs de chaux, argile, ciment, mortier feu, bidon de peinture, reste d'élect et de plomberie, etc). Pendant que Philippe s'électrifie, les garçons m'aident à transporter les restes d'isolant vers le cabanon. On apprécie les vues avant/après !

DSCF2694.jpg

IMG_2381.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet