maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

8. LES CHAISES POUR ASSEOIR L'IMPLANTATION

Ce 4 février, la météo, clémente et douce a permis d'implanter la maison. Gros boulot, hyper compliqué, intéressant et crucial.

Je n'étais toujours pas présent. Je laisse donc la parole à Damien... Et pour les photos, idem, plus et surtout celles des visiteurs....

On implante d'abord 3 lignes "repères" sur le terrain : elles servent de références pour toute la suite. Il faut qu'on soit nickel (+/- 5mm) et on y passe du temps.

Ces lignes sont matérialisées par des cordeaux (j'ai du acheter 400ml de ficelle !) qui tiennent sur des planches, elles mêmes fixées sur des "chaises"... Tout un travail : groupe électro, gros perfo pour piquer les fers dans le rocher, etc.

Ensuite par rapport aux lignes références, on implante nos cordeaux grâce à des parallèles, des perpendiculaires, des diagonales. Faut faire de la trigonométrie, thalés et compagnie et petit à petit on obtient un labyrinthe de fils qui nous donne des angles, des murs, bref une grande maison... On vérifie plusieurs fois chaque longueurs de chaque bâtiment pour être aux bonnes côtes.. Des fois on se trompe de qq centimètres... alors on cherche l'erreur, on recalcule et on recommence. Il faut être 3 pour faire ce travail important.

Les cordeaux repris sur les chaises donnent des pointes qui me serviront pour les fondations, les longrines, etc.

Ensuite on implante au sol tous les points de jonctions des cordeaux avec un fil d'aplomb. On plante des crossettes par terre (dans le rocher et dans l'eau !!!) et on redessine au sol avec des cordeaux les volumes extérieurs des bâtiments.

Enfin on décale de 10cm à l'intérieur des bâtiments pour avoir l'axe des fondations, on fait des lignes au plâtre. C'est là que l'on piquera demain pour faire la tranchée des fondations. (Y'a du boulot...).


Info importante  : le terrassement a fait apparaitre un filet d'eau continu qui viens du rocher du bureau, passe sur le patio... se jette tel une cascade pyrénéenne dans la plateforme de la cave de la maison... et s'écoule par le tuyau qu'on a judicieusement mis auparavant (il nous sera très très utile plus tard...). Bref y'a de l'eau et il faudra drainer cela de façon hyper nickel sinon... gros problèmes.

Whaou ....

Commentaires

1. Le vendredi 13 février 2009, 15:55 par Thierry

Je vous souhaite tout plein de courage pour votre beau projet! Ca me rapelle plein de bon souvenir, la boue, la terre, les mesures... et puis le petit laïus "vivement la toiture"!! BON COURAGE ... A+ sur la toile
Ecologiquement
Thierry

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet