maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

11. MARQUAGE DES SEMELLES

Une fois les semelles coulées, il faut tracer la maison dessus. Les chaises sont toujours là. On va donc retendre les cordeaux dont la position a été repérée par des marques et clous. On avait enlevé provisoirement ces cordeaux pour pouvoir s’affairer à d’autres tâches, ne serait-ce couler les fondations. Il faut donc finir ce marquage, le placer sur les semelles et enlever les chaises. C'est ce qu'on a fait ce 12 mars. (je publie avec un peu de retard...)

Les cordeaux sont replacés sur les chaises.

On remets donc les cordeaux en place. Cela est intéressant, car on devine une structure plus en hauteur, comme si l’on construisait du filaire avec un logiciel 3D.


Bon pas simple. D’abord la veille on avait bien pris le temps d’installer la bétonnière sur des cales. Comme par chance (…) un cordeau passait juste dessus. Il a fallu enlever le pied de la bétonnière tout en maintenant la bétonnière en place d’où le cric.

Il y a aussi des camions de livraisons qui ont bougé deux chaises (On leur en veux pas trop : ils sont sympas, et c’est pas toujours facile, comme ont dit) . Il faut quand même refaire quelques mesures, triangles et  trigo, remettre tout cela d’aplomb. Cela tombe bien je n’étais pas là quand ils avaient placé les chaises. J’apprends.

Pour finir, à chaque angle fil à plomb, petite marque dans la semelle perçage, enfonçage d’un fer et sécurisation (celui où il y a un cordon sécu rouge et blanc. On voit aussi au fond celui de l'autre angle)

Et voilà donc la maison au sol. Y’a plus qu’a la tracer avec un cordeau de maçon (à la poudre de craie bleue…).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet