maison paille et ossature bois

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

ça ventile, ça tometise et ça plaque dur !

L'automne est là, et les belles journées d'été sont derrière nous...

Mais ceci ne ralentit pas le chantier ! Pierre et Thomas poursuivent l'isolation du garage et la pose du bardage en Red cedar (eh oui!).

P1020731.jpg

P1020730.jpg

Sur la photo ci-dessus, on voit la différence entre le bois brut et après une couche d'huile (un saturateur qui évite que le bois ne grisaille).

Une fois le garage bardé et isolé, les travailleurs passent à l'étage pour préparer le plafond, qui sera litelé et ensuite plaqué (BA13 pas de Fermacell). Fabien lorsqu'il avait insufflé la ouate avait posé des liteaux, mais la ouate "poussait" un peu et le BA13 aurait été trop irrégulier. On a donc préférer refaire un litelage.

P1020720.jpg

Avant de fermer le plafond, ne pas oublier  2 choses : la VMC et l'électricité ! Les cables de cette dernière courent dans les murs, les sols et les plafonds, il restait des gaines à poser, c'est désormais chose faite. Quant à la VMC, trois gros jours de boulot ont été utiles à son instalation. Ci dessous on voit le caisson de répartition du réseau d'extraction.

P1020739.jpg

P1020737.jpg

Ci-dessus la grosse bête, avec les conduits isolés gris, pour arrivée air neuf et rejet air vicié. Ces conduits servent aussi aux raccords au caisson d'insufflation (dans les chambres, le bureau et le salon, soit 7 bouches) et au caisson d'extraction (dans les sanitaire et la cuisine, soit 6 bouches). ça fait pas mal de gaines à placer dans le plafond, et parfois en cloisons, comme ci-dessous dans la cloison qui sépare notre chambre de celle d'Emilio, et qui insufflera dans le salon au RDC.

P1020743.jpg

On a choisit une VMC Aldés; double flux. On a cherché les tyaux moins chers, en PEHD, ceux qui sont rouges et servent aux réseaux mais le risque était qu'ils ne soient pas bouchés (et donc sales) ou pas en qualité alimentaire. La prudence nous a fait opter pour des gaines de chez Aldès, ainsi pas de souci coté conformité lors des raccords et compagnie. Nous devons recommander des gaines isolées car les départs air neuf et rejet air vicié sont plus longs que prévus....

Philippe et moi passons quelques weekend à poser les tomettes de Saint-Cristo au Rez-de-chaussée. On les pose en diagonale, les amateurs de feng-shui diront que c'est énergisant, mais ça complique pas mal la pose...

Je fais ensuite les joints puis le nettoyage au vinaigre à 14°, plutôt efficace.

P1020734.jpg

P1020735.jpg

P1020736.jpg

Je passe la dernière couche d'enduit sur le poele, que je termine  a fresco avec une peinture à l'argile + pigment couleur chataigne (mais une chataigne couleur brique, alors!) pour resserrer l'enduit et le rendre plus fin. Le dosseret, en attente, sera couvert des petites briquettes que l'on distingue à coté du bois à brûler...

P1020715.jpg

A l'étage, je me charge de coller les tomettes de chez Barthes (déclassées, donc assez irrégulières  pour des tomettes "industrielles") que je pose comme un carelage sur un platelage d'osb (sous lequel on a mis des copeaux de bois entre lambourdes pour l'isolation phonique). Pour les 4 chambres et le couloir on a des tomettes 42x26 cm couleur paille. Pour la salle de bain et le wc, c'est du carreau plus petit, 25x25 cm, paille rosé. Et pour le dressing, le reste de parquet en pin qui a servi à faire le plafond du rez de chaussée. On voit sur la photo ci dessous l'implantation de la future salle de bain, là où les carreaux changent de format.

P1020745.jpg

Ci-dessous, on voit les tomettes dans la chambre de Solal, et le lève plaque prêté par le vendeur de matériaux chez qui on se sert. Un peu archaïque et fatigué mais néanmoins fort utile pour faire le plafond. On distingue aussi, à travers la fenêtre, les plaques de BA13 déposées par le camion grue sur le balcon. Plus pratique pour la manutention :

P1020717.jpg

L'escalier, acheté chez Lapeyre (en Hêtre), est posé courant octobre, et c'est bien pratique pour ne plus trimaballer le matos par l'échelle. On le protège avec carton, moquette, polyane...

P1020716.jpg

Après le plafond, c'est la chantier cloisons.

L'ossature bois des cloisons de l'étage est installée pour recevoir le placo (BA13, + qq restes de fermacell), avec de l'isolant entre plaque (laine de bois et ouate de cellulose en panneau, suivant l'épaisseur de la cloison). Thomas et JB attaquent avec la pose des portes, celle des enfants à 45° est délicate et particulièrement soignée :

P1020746.jpg

Une forêt de petit bois a poussé par ici... (cloison wc/salle de bain)

P1020778.jpg

La chambre de Solal se termine...

P1020759.jpg

Ainsi que celle d'Emilio (c'est à qui aura sa chambre le premier !!). Le travail au niveau des fermes est on ne peut plus casse pied !

P1020758.jpg

Ci dessous le couloir :

P1020760.jpg

Ici la trappe dans le couloir pour accéder au caisson de la VMC et aux boitiers de dérivation élec. Thomas reprend la suite de Philippe, qui doit s'absenter, du chantier électricité:

P1020761.jpg

Et ici la montée d'escalier avec la fenêtre, en chataigner (de chez Panel's brothers), qui donne dans le dressing. ça permettra d'aller poutser (comprenez nettoyer) la ferme.

P1020757.jpg

La trémie étant trop large par rapport à l'escalier, il faut l'habiller. Nos joyeux travailleurs, qui sont soudeurs à leurs heures perdues (et pas seulement) préparent un plancher avec une grosse cornière métal qui vient contre le limon. Pour l'occasion il sortent la disqueuse et le poste à souder...

P1020751.jpg

Ci dessous, la photo est prise depuis la 5e marche de l'escalier, on voit donc le conduit (et en arrière-plan la gaine technique du plafond de l'étage avec tout le bazar pour l'elec et la ventilation !)

P1020748.jpg

Ci dessous, au départ de l'escalier, la trémie est raccourcie. Rassurez-vous, pas la peine de baisser la tête pour monter, ça passe !

P1020749.jpg

Ici, vu depuis l'étage, on comprend sans doute mieux l'objectif de la manoeuvre :

P1020750.jpg

Avec Philippe, on pose le petit "tapis" parquet de la salle à manger. Un peu galère, le parquet à coller, on jure de ne plus se laisser avoir une nouvelle fois. Ensuite on réalise la chape en terre crue, la couche de corps qui est faite à base d'argile (acheté chez Alliance 4 car chez nous la terre est très sableuse et ne convient pas du tout), de sable, de plaquettes de bois (ou "bois déchiqueté" pour les chaudières) et de paille pour armer. Les photos, c'est pour 2024, patience...

Pendant que ça bosse sur le BA13 à l'étage, Charlély vient me donner un coup de main pour finir la chape en terre de la cuisine/ salle à manger. La journée est parfaite coté météo, pas de pluie, pas de vent !

P1020755.jpg

On la pose en un peu plus de 4h. Le mélange (repris du livre "les sols en terre," de Marie Milesi aux éditions terre vivante) est composé de sable, argile, paille de blé, paillette de chanvre et huile de lin. On peut ajouter de la bouse de vache ou du crottin, qui rend le mélange bien plastqiue et onctueux, mais nous n'en avions pas sous la main au  moment où on a décidé de lancer le chantier.

P1020752.jpg

Le lendemain, Charlély reserre au grand platoir la terre. Lorsque la chappe sera sèche (pas encore ! pour le moment ça moisit à cause des fibres végétales que contient le mélange) on pourra passer une couche d'huile de lin puis 4 couches de peinture tempera (huile de lin/oeufs/pigment).

P1020753.jpg

Ci-dessous, on voit le parquet de la zone repas, ainsi que les tous nouveaux pieds du futur bar, posés par jdl, un samedi soir :

P1020779.jpg

Avec les restes de laine de bois (145 mm) des murs du garage, j'attaque l'isolation du plafond du garage de notre futur sas d'entrée. Je scie, je pose et j'éternue...

P1020771.jpg

Samedi matin, à peine trois heures sufissent au jointeur pour poser toutes les bandes à joints dans les 3 chambres. Il reviendra pour faire une 2e passe, une 3e passe,  puis pour poncer l'ensemble...

P1020777.jpg

 

Commentaires

1. Le mardi 24 janvier 2017, 11:21 par Maminou

Wouhha ça avance ... BRAVO ... quel courage et persévérance ... mais quand on voit le résultat c'est TOP ! Il nous tarde de pendre la crémaillère qui marquera l'ultime récompense de tous ces efforts ! Plein de bisous à vous 4

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet